RADIO COMMANDES

Les radio-commandes du commerce sont simples et fiables.

Certaines sont très sophistiquées et programmables et pouvant mémoriser les réglages pour plusieurs appareils. Certaines sont très simples.

Exemple de radio-commande 2 voies - 2,4 Ghz Le volant permet la conduite et revient au centre lorsqu'on le lâche. Le levier dessous (gâchette) permet la variation de vitesse ou marche arrière.

P1010127.JPG

Exemple de Radio-commande 4 voies à manches - 41Mhz ' (41,140 FM pour être précis) chacun des manches a deux fonctions : l'une verticale, l'autre horizontale.

P1010125.JPG

Les radio-commandes peuvent êtres à 2 - 4 - 6 - ....12 voies ou canaux. Un canal est une fonction qui peut-être "tout ou rien" ou "proportionnelle". Elles se composent de deux éléments principaux : l' Emeteur et le Récepteur qui doivent être "accordés".

Fréquences radio autorisées : A l'origine, la haute autorité avait réservé au modélisme une tranche dans les 27 Mhz en AM (amplitude modulation), puis ce fut une tranche des 41 Mhz en AM et en FM (fréquence Modulation). Aujourd'hui ce sont les fréquences 2,4 Ghz. Les constructeurs se sont adaptés et la technologie a évolué à cause du nombre d'utilisateurs et des besoins hertziens communications et sécurité. Ainsi, avec le 2,4 Ghz, il n'y a plus de soucis de fréquences voisines locales...

L'usage est simple ! Il suffit de brancher sur le Récepteur les "Servos" prévus sur chacun des canaux souhaités pour la conduite du modèle réduit.

Les Servos ont généralement une utilisation point "zéro" au milieu, comme les commandes proportionnelles sur l' Emetteur.

Il y a des "Servos" mécaniques et aussi des "Servos" électroniques, dits des variateurs.

Les SERVOS mécaniques répètent dans le bateau la position du manche (ou du volant) sur l'émetteur. A vous d'utiliser ces mouvements au mieux pour les fonctions : imaginez le cas du gouvernail par exemple.

Les "variateurs" : Ces derniers font varier le courant dans un sens ou dans l'autre en fonction de la position du levier de commande de l'Emetteur. c'est le cas des commandes des moteurs de vitesse, avec "arrêt" au point central et marche arrière progressive.

Lorsque l'on lâche les commandes du boitier de l' Emetteur, elles reviennent à zéro et les Servos aussi..

les Servos électroniques permettent aussi l'alimentation du Récepteur (système BEC). une alimentation continue et stabilisée de 6 volts, prélevée sur l'alimentation principale, est fournie au Récepteur via le câble de liaison signal et alimente également les autres Servos en fonction sur ce Récepteur.

Moteurs BRUSHLESS : Ce sont des moteurs sans charbons. les servos de commande de ces moteurs sont spécifiques. Les variateurs pour ces moteurs nécessitent une petite carte de programmation extérieure pour configurer ces variateurs aux besoins voulus (marche avant ou avant et arrière, frein, sensibilité....)

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.jeanne-paul.fr/index.php/trackback/37

Haut de page